Accueil‎ > ‎Actualités‎ > ‎

Hommage de Roger LESAULNIER à Chantal

publié le 29 mars 2020 à 05:12 par ATHLETISME METZ   [ mis à jour : 29 mars 2020 à 05:12 ]

HOMMAGE A CHANTAL

LE LOGICANANAS EN DEUIL

 

40 années au service du club d’athlé de Metz, SMEC puis A2M, où j’ai côtoyé Chantal. De sa personnalité, je peux donc en parler.

Immense, abyssal, le trou que laisse Chantal dans l’athlétisme local, messin, mosellan, lorrain. Son empire, le secrétariat, sans elle, va souffrir de son absence. Elle était, dans ce domaine, LA COMPETENCE hors pair. Ses capacités organisationnelles des grandes épreuves messines lui conféraient la reconnaissance de tous, officiels, athlètes, dirigeants et tous les autres acteurs.Sa rigueur exigeante engendraient parfois des mouvements d’humeur vite réprimés face à la compréhension bienveillante dont elle faisait preuve. Son efficacité demeurait son atout majeur et unanimement reconnu.

Tu as consacré toute ton énergie, ta détermination, ta jovialité, ton empathie à créer une atmosphère de convivialité sportive.

J’ai accumulé les souvenirs des années vécues à tes côtés, les moments festifs nombreux partagés, les moments glorieux de club, les déplacements assurés par tes soins où mes narrations te faisaient rire aux éclats et toutes les organisations en collaboration étroite avec toi.

Chantal ! Des prouesses, des performances, des réussites exceptionnelles on honore les athlètes mais toi, par ton dévouement sans limite, ta présence de tous les instants, ta tolérance, tu mérites l’admiration et une immense sympathie de tout le monde de l’athlétisme.

Ta disparition, dans des circonstances où le tragique s’installe, l’inquiétude s’étend, vient s’inscrire dans ce contexte douloureux où l’hommage mérité ne sera rendu à la hauteur espérée.

Malgré ton courage, ta volonté affichée de combattre l’adversité, tu as succombé. Le traumatisme que tu as provoqué chez tous ceux qui t’appréciaient tant n’en est que plus intense.

Ton image va rejoindre dans le « logicananas » celle de ton amie Nicole.

Comment ne pas associer Roland devant supporter une absence aussi forte avec le volume qu’elle occupait, la prégnance qu’elle exerçait mais tout le monde de l’athlétisme sera à tes côtés pour le réconforter.

Chantal, MERCI !

 

Roger LESAULNIER

Comments